vendredi 20 février 2015

Les Haut Conteurs T5, La Mort Noire

 Couverture Les Haut Conteurs, tome 5 : La Mort Noire
Auteur: Patrick McSpare & Oliver Peru
Editeur : Pocket
448 pages
Rome, dernière destination du périple européen des Haut-Conteurs. Un tome double pour conclure une série à succès.
Rome, automne 1193. Humbles ou puissants, les gens meurent par milliers, foudroyés par la Mort Noire. De sinistres semeurs de peste y veillent, hantant les rues et les collines de la ville. Les Haut-Conteurs semblent être les seuls à pouvoir arrêter ces créatures. Mais, accusés de sorcellerie, pourchassés par la foule qui les adulait hier encore, ils deviennent les jouets d’un ennemi fait d’ombres et de secrets. Alors que le temps joue contre eux et le monde entier, Roland, Mathilde, Salim et Corwyn voient se réaliser les pires prophéties du Livre des Peurs. Ainsi, l’heure est venue de tout comprendre, comme Roland le pressentait, lui, l’enfant maudit piégé dans un combat inégal contre son destin. Pourtant, il n’abandonne pas et se battra jusqu’au bout de son ultime aventure. Car nul mieux qu’un Haut-Conteur ne sait quand une histoire doit trouver sa fin...



Mon Avis

Me revoici avec ce dernier tome des aventures de Roland, Mathilde, Salim, Corwyn, et les autres! en le commençant, je m'attendais un peu à retrouver le même genre d'intrigues et de récit que les 4 premiers tomes. J'ai rapidement été détrompée.

Ici, rien ne ressemble aux premiers volumes, et on quitte un peu le côté jeunesse pour avoir quelque chose de bien plus sombre, bien plus dramatique, voire tragique. Même les personnages ont évolué.
Après les événements du tome 4, Roland n'est plus considéré comme apprenti et devient conteur à part entière. Il est et fait plus adulte, mature et réfléchi. Mathilde n'est plus là à lui donner conseils ou ordre sur sa façon d'agir, et se retrouve même en retrait dans certaines situations, du fait de son statut de femme.

Il y a pas mal d'action et de nombreux rebondissements dans ce tome 5, et peu d'entre eux sont positifs pour nos conteurs. Tout est révélé dans cet ultime tome : le Livre des Peurs et son rôle, le destin de Roland, son lien avec le livre, les prophéties... on sait tout! Et rien n'est ce qu'il semblait être.
J'ai été "choquée" devant certains événements, et je n'ai rien vu venir. Il n'y a que lors d'un événement précis sur la fin du livre que tout s'est assemblé dans ma tête et que ça a fait tilt. Le puzzle était reconstitué et l'horreur du dessin qui est apparu m'a fait frémir.

Je sais qu'Oliver Peru n'est pas un tendre avec ses personnages, ça se confirme largement ici. Quelle fin !! Ce qui arrive à l'Ordre Pourpre et à nos héros est juste affreux, et on ne s'y attendait absolument pas. La dernière partie du récit est parfaitement bien traitée et on sent le désespoir et la lutte acharnée de Roland. Les sentiments sont transmis avec justesse, on ne reste pas sur notre faim, mais punaise, j'aurais quand même bien voulu que tout ça termine autrement pour nos personnages...





Ma note :  9/10 


http://p5.storage.canalblog.com/58/33/994000/100255191_o.jpg http://3.bp.blogspot.com/-znchXXqVuLA/VFZ8KDRurjI/AAAAAAAABZ4/0AkyUUBdJTY/s206/Challenge%2Bdes%2B100%2B%2Blectures%2B2015.jpg,

1 commentaire:

  1. Je me laisserais peut être tentée par cette lecture, si celle-ci se trouve en médiathèque :)

    RépondreSupprimer