dimanche 26 janvier 2014

La Ronce d'Or T1, Les Motifs de l'Ombre

Couverture La Ronce d'or, tome 1 : Les Motifs de l'ombre
Auteur: J.V. Jones
Editeur : Le Livre de Poche
493 pages


Synopsis   

Le royaume de la Ronce d'Or est dominé par le sanguinaire roi Izgard de Garizon. Dans sa cité portuaire de Bay'Zell, trois destins vont se croiser : celui de Tessa, parachutée par enchantement depuis notre monde après avoir découvert une mystérieuse bague ; celui de Ravis, ancien mercenaire du roi qui cherche à s'embarquer dans le premier bateau en partance ; et celui de Camron de Thorn, qui brûle de venger son père assassiné par les harras d'lzgard, des soldats d'élite que la sorcellerie a réduits à l'état de fauves. Trois personnes réunies comme à dessein, comme les lignes d'une enluminure...

Mon Avis


Choisi par le Chapelier Fou pour le mois de Janvier, ce livre m'avait attiré au début à cause de l'auteur dont j'avais déjà lu une trilogie. Ce fut à l'époque une bonne lecture dont je garde un agréable souvenir. Je me suis donc laissée tenter par ce tome 1 d'un diptyque.

Franchement, j'en ressors mitigée. Pas déçue mais pas exaltée non plus. Entre les deux.
Je ne peux pas dire si la faute en revient à l'histoire ou à moi et ma semaine de mer** mais ce livre me laisse une drôle d'impression. Il m'a fallu 7 jours pour le lire, étant tellement fatiguée les soirs que je ne pouvais pas lire plus de 30 pages. (La faute aussi aux voisins qui ne connaissent pas le mot "respect" et qui mettent la TV à fond, de telle sorte que j'ai pu suivre Star Wars depuis mon lit sans allumer ma TV... cherchez l'erreur! Et bonjour la tête le lendemain avec peu d'heures de sommeil surtout!). Bref, mon avis risque d'être un peu partial du coup.

Certains passages du livre sont très plaisants à lire, mais d'autres sont plutôt ennuyeux. On alterne entre les deux régulièrement, sauf sur la fin, on va dire les 200 dernières pages, où l'action prend le dessus.

Les personnages ne sont pas spécialement attachants non plus. Je suis restée neutre quasiment tout au long de ma lecture.
Tessa réagit étrangement à son arrivée à Bay'Zell, pas du tout de la façon à laquelle je m'attendais. Trop passive dans le début, elle n'a réussi à attirer mon attention que sur la fin.
Camron... le néant. C'est le personnage que j'ai le moins apprécié. Après Izgard bien sûr. Il y a juste une scène à la fin (encore!) où il a su me toucher un peu.
Ravis est mon préféré, avec un sacré caractère et un passé peu commun. Et il n'a pas sa langue dans sa poche !
Angeline est la femme que j'ai préféré dans l'histoire, touchante de naïveté (feinte ou pas, on se demande d'ailleurs!) et de candeur, c'est un vent de fraîcheur sur l'histoire. Elle n'a pas un rôle facile et je me demande bien comment elle va vivre la suite de l'histoire.
Izgard est LE méchant par excellence, il a réussi à me faire frissonner d'appréhension !  

Malgré cela, l'intrigue reste très originale, avec une guerre en toile de fond. Mais c'est surtout les scribes et les enluminures, les dessins et croquis qui sont très bien trouvés! Au début, je restais un peu sceptique car dans le flou par rapport à tout ça, mais quand les fils ont commencés à se distinguer, j'ai vraiment trouvé l'idée bien réfléchie et intéressante. Le pouvoir contenu dans ces travaux est impressionnant et rappelle un peu à la magie qu'on trouve en général dans la fantasy. Un bon point donc!

Je ne me jetterai pas sur la suite comme une folle avide de lire le tome 2, mais à l'occasion pourquoi pas. Je reste curieuse de voir comment Tessa va se débrouiller à Maribane et aussi l'évolution pour Angeline.               




En bref   

Un roman original mais qui aurait pu être mené un peu mieux. Il manque de mordant et d'addictivité à mon goût.



Ma note : 7.5/10



http://4.bp.blogspot.com/-dINKoRE455Y/UnZHoCVHf3I/AAAAAAAAEn4/0Q0PNJxd9K4/s1600/Sans+titre.jpg

https://lh3.googleusercontent.com/-Jt1eCzQZ9-Y/Una-2chPRoI/AAAAAAAADWU/2ur7vMlvVLQ/s500/Challenge%2520ABC%25202014%2520copie.jpg

Aucun commentaire:

Publier un commentaire