dimanche 6 avril 2014

Le Dernier Souffle T3, L'âme

Couverture Le Dernier Souffle, tome 3 : L'Âme
Auteur: Fiona LcIntosh
Editeur : Milady
697 pages


Synopsis   


Pris par le temps qui s'enfuit, prisonnier d'un corps dont la seule vue le met au supplice, Wyl Thirsk voit se réaliser tous ses cauchemars - jusqu'au mariage de la femme qu'il adore, la reine Valentyna de Briavel, avec celui qu'il hait entre tous, l'ignoble roi Celimus. Pour se délivrer du sortilège du Dernier souffle, Wyl doit devenir roi de Morgravia. Malheureusement, le chaos engendré par le Don de la sorcière Myrren plonge Wyl au cœur d'un tourbillon de combats sans fin auquel il n'est pas sûr de survivre. Mais le veut-il seulement ? Car pour sauver Valentyna, il est prêt à tous les sacrifices - même celui de sa vie.


Mon Avis

Je ressors de ma lecture depuis quelques heures à peine, mais j'en suis encore toute chamboulée. Cela faisait extrêmement longtemps que je n'avais pas dévoré près de 1400 pages en 3 jours... j'ai enchaîné le tome 2 et 3 dans la foulée, ça rajoute encore au merveilleux de l'histoire.

Cette trilogie a une énorme empreinte épique, du début à la fin. J'ai tremblé avec eux à chaque page, ne voyant pas comment ils pouvaient faire pour s'en sortir, tant les retournements de situation sont légion, et surtout, inattendus. J'ai souffert avec eux, parce que oui, l'auteur ne leur épargne rien, rien du tout. Sous l'influence de Celimus, du mage noir de Ceilach, d'atroces choses sont commises et ces moments sont emplis de violence, de sang, de terreur, de désespoir. Je pense surtout à Elspyth, à Lothryn... et tous les autres qui connaissent aussi leurs moments de cruauté.

Mais ce qui transparait toujours, au final, c'est la force, le courage, le sacrifice de soi pour le bien des autres. Et ça, le jeune Fynch l'incarne à la perfection. Un personnage rare, qui m'a étonnée dans bien des sens. Valentyna aussi continue à me poursuivre, pour sa volonté de fer, et les brefs instants de passion qui parsèment ce livre. Elle garde l'espoir et surtout, elle continue d'aimer, malgré tout ce qu'elle peut voir ou ce qu'elle peut entendre. Une force de caractère, cette femme.

Le plus meurtri d'entre tous est sans l'ombre d'un doute Wyl, qui voit son monde, sa famille et ses amis s'écrouler autour de lui, à cause de lui. Le don de Myrren est une malédiction mortelle, pour lui. Mais il va tout faire pour s'en servir à son avantage, au risque de tout compromettre. Car le destin ne se laisse pas manipuler, loin de là.

C'est encore un point qui m'a tant plu avec ce livre, c'est toute la grandeur, la magie qui se révèle petit à petit pour enfler et devenir une entité à part entière. Je ne dirais qu'une chose : ouah !! Associée au rythme de plus en plus rapide, de plus en plus soutenu, tout n'est que tension et excitation. On sent le dénouement arriver, on l'espère de toutes nos forces, sans pour autant savoir le visage qu'il prendra. Jusqu'à la révélation, la dernière surprise magistrale, le clou du spectacle !

L'auteur démontre donc ici une inventivité merveilleuse, grandiose même, qu'elle sait retransmettre avec brio, sans oublier pour autant l'humour, l'amour et surtout et par-dessus tout, l'Amitié. Une amitié forte, à toute épreuve, et qui transcende tous les êtres et toutes les vies. Fiona McIntosh se hisse dans mal dans mes auteurs favoris, aux côtés de Tolkien et Hobb. Chapeau bas!




En bref   

Enorme coup de coeur, un coup de foudre même ! Les personnages continuent à me poursuivre même après avoir refermé le livre. A lire et relire absolument !!



Ma note : 10/10




http://4.bp.blogspot.com/-dINKoRE455Y/UnZHoCVHf3I/AAAAAAAAEn4/0Q0PNJxd9K4/s1600/Sans+titre.jpg 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire