samedi 30 novembre 2013

Les Chroniques des Elfes T3, le Sang des Elfes

Couverture Les Chroniques des Elfes, tome 3 : Le sang des elfes
Auteur: Jean-Louis Fetjaine
Editeur : Pocket Fantasy
288 pages


Synopsis   


Une guerre sans précédent est sur le point de faire basculer l'équilibre du monde. Les armées de Celui-qui-ne-peut-être-nommé s'apprêtent à assaillir la forteresse d'Agor-Dôl et à déferler sur les plaines. Les elfes de la forêt d'Eliande, les nains de la Montagne noire et les hommes du royaume de Logres, pourtant ennemis historiques, n'ont d'autre choix que de s'allier pour contrecarrer les plans de l'Innommable.
Lliane, évadée des Terres Noires et recueillie par les nains de Troïn, a rejoint le royaume des elfes. C'est elle, la princesse bientôt couronnée reine, qui devra s'employer à apaiser les rivalités tenaces, construire peu à peu la coalition et mener la lutte. Une gigantesque bataille s'annonce. Quelle que soit son issue, le monde en sera changé à jamais.

"Le Sang des Elfes", dernier tome des « Chroniques des Elfes », clôt la genèse de la célèbre « Trilogie des Elfes ». Outre la dimension poétique, légendaire et historique, ce volet invite le lecteur à la réflexion : « La guerre pour la guerre n'a pas de sens. Le pouvoir d'un seul ne dure jamais, à moins d'exterminer toute vie à la surface du monde. »



Mon Avis


Je vais commencer par dire que ce tome 3 ne m'a pas paru aussi bon que le tome 2. Pourtant, c'est la suite directe, avec l'entrée en guerre, les alliances, les grands faits épiques... mais ça m'a semblé trop survolé, pas assez creusé au niveau du ressenti des héros.

Lliane qui m'avait tant plu dans le tome 2 m'a paru ici hautaine et froide. Llandon n'a pas eu autant de charme qu'avant... sauf à un moment clé de l'histoire. On a eu leurs sentiments mis en avant l'espace de quelques phrases. Magnifique! Mais ça m'a manqué pendant le reste de l'histoire.

Globalement, les hommes sont beaucoup plus mis en avant que les elfes ou les nains, et ça m'a gêné en fait. Je les ai trouvé faux, perfides, calculateurs et manipulateurs ces humains... avides de pouvoirs. Je n'ai pas lu la Trilogie des elfes encore, mais je pense que cette façon d'écrire et de voir les choses est un prélude à ce qui va se passer dans la trilogie. A voir par la suite. Mais j'aurai clairement préféré en apprendre encore plus sur la vie des elfes d'Eliande, ou encore sur les nains des Montagnes, qu'elles soient rouges ou noirs! J'aurais aimé plongé encore plus au coeur de la fantasy inventée par l'auteur.

Malgré ça, c'est un livre très plaisant, qui n'est pas porté par ses personnages mais par son univers. On se croirait déambuler dans les Terres du Milieu de Tolkien! Orcs, Nains, Elfes, Gobelins... même l'unité d'élite du grand méchant m'a fait pensé aux Uruk-hai de Tolkien!

La fin par contre, augure d'une inventivité extra, je n'aurais pas pensé qu'on en viendrait là! Mais du coup, qui est cette Aldan alors... elle doit être bien spéciale cette femme... Moi ça m'intrigue bien tout ça! Car autant Morvyn, on connait pas mal de choses sur lui, mais elle... mystères! Bien que déjà les noms de Gorlois, Tintagel, Carmélide... m'aient mis la puce à l'oreille xD

Toujours autant de poésie à noter dans ce livre, la plume de JL Fetjaine est tout simplement sublime à lire! Les mots s'avalent à une vitesse folle et les scènes se dessinent sous nos yeux avec une précision intense.




En bref   

Une jolie fin qui laisse présager une trilogie des elfes très intéressante !!



Ma note : 8.5/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire