samedi 16 avril 2016

Renégats

 Couverture Renégats
Auteur: David Gemmell
Editeur : J'ai Lu
440 pages

 

Ils étaient neuf. Neuf chevaliers dévoués corps et âme à la protection du royaume et au respect de la justice. Neuf chevaliers qui ne sont jamais revenus après avoir franchi un portail magique. Depuis, un nouvel ordre les a remplacés, celui des chevaliers rouges, celui du mal et de la corruption. Pourtant, un espoir demeure. Car l'un des neuf est resté de ce côté-ci du portail, sauvé par sa lâcheté. Mais pour reprendre le royaume, il lui faudra retrouver sont honneur perdu et découvrir ce qu'il est advenu de ses compagnons, car eux seuls sont capables de mettre un terme au règne terrible des chevalier rouges.


Un livre de David Gemmell est toujours un gage de bon moment de lecture. Celui-ci n'a pas échappé à la règle, même s'il est moins entraînant que ceux de la saga Drenaï.

On retrouve moins facilement le style de l'auteur dans ce livre, qui est plus classique que les précédents que j'ai lu de lui. Ici, on découvre des personnages sur lesquels on s'attarde, là où D. Gemmell m'a habituée à ne donner que le minimum. Ce n'est pas dérangeant du tout, ça change, c'est tout.

Je me suis laissée embarquée dans cette histoire avec autant de facilité qu'avant, et avec autant de plaisir. 

Les personnages sont nombreux, et si on ne comprend pas les liens entre eux au début, Gemmell réussit, comme à chaque fois, à tisser ses fils avec brio pour tout dénouer en un tour de main à la fin. 

L'intrigue est sympathique, assez originale pour nous donner envie de continuer. Même si on devine le pourquoi du comment assez vite et facilement. 

C'est ça qui m'a un peu manqué ici, la surprise. Gemmell m'a habituée à me surprendre avec des retournements de situation, des actions et des bouleversements soudains, des disparitions tragiques...
Il y en a aussi dans Renégats, mais ce n'est pas poignant de la même façon en fait. J'ai ressenti moins d'émotions avec ce livre qu'avec les précédents, alors que les ingrédients sont là.


Le final est néanmoins assez épique, avec des héros qui sacrifient tout pour vaincre le Mal et jettent toutes leurs forces dans la dernière bataille.

Globalement, j'ai passé un bon moment, et j'ai hâte de découvrir encore plus avant les écrits de cet auteur que j'adore! 

  16 / 20  

    http://amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/8760376.jpg?625

Aucun commentaire:

Publier un commentaire