mardi 18 août 2015

Percheron, la Trilogie

 Couverture Percheron, tome 1 : Odalisque
Auteur: Fiona McIntsoh
Editeur : Milady
539 pages

separateurs,lignes,barres

Synopsis   


Le Zar de Percheron vient de mourir. Le jeune Boaz, fils de sa favorite, lui succède sur le trône. Ambitieuse et calculatrice, sa mère fait éliminer tous ses rivaux et entreprend de constituer un nouveau harem. Ana, l’odalisque, découvre un monde où elle ne manquera de rien, sauf de liberté. Elle tente de fuir avec ses seuls amis, Lazar, l’Éperon de Percheron, un homme aussi secret que séduisant, et Pez, un nain apparemment fou. Cette évasion entraîne des conséquences dramatiques...


barre de separation,separateurs

Mon Avis


Pour une fois, Fiona McIntosh ne m'aura pas transportée autant qu'avec ces précédentes trilogies. Pourtant, celle-ci est aussi un coup de coeur, mais un chouilla en-dessous des autres.

Sur les trois tomes, il m'aura manqué cette sensation de grand destin dirigé par les dieux, alors que pourtant, ceux-ci sont très présents. Mais je l'ai moins ressenti, tout simplement. Je n'ai pas perçu le destin implacable comme un personnage, chose qui m'était arrivé avec ces autres livres.

Par contre, je me suis follement attachée aux personnages bien vivants de cette nouvelle trilogie, à savoir Lazar, Ana, Pez, Jumo, Boaz, Hérézah... même Tariq et Salméo! En bien ou en mal, ils ont réussi à me toucher au plus profond de mon être, que ce soit par leurs douleurs, leurs difficultés, mais aussi par leurs amours, leurs amitiés. 


Couverture Percheron, tome 2 : EmissaireJ'ai lu les trois tomes quasiment dans la foulée les uns des autres, aussi il m'est difficile de séparer ma chronique en 3. Cette plongée dans un univers orientale a été vraiment enivrante, incroyablement prenante et addictive, tant l'intrigue est finement maîtrisée et savamment distillée à nous, lecteurs. 
Bribe par bribe, un mystère après l'autre, Fiona McIntsoh nous révèle la puissance de son imagination et son étonnante absence de limites aux mondes et aux histoires qu'elle créé. 


Couverture Percheron, tome 3 : DéesseComme dans chacun de ses livres, on a toujours des scènes très très dures psychologiquement, mais je dois dire que celles-ci ont été les pires! Pourtant, rien n'est choquant, dans le sens où cela existe réellement dans notre monde. Mais c'est perturbant pour le lecteur,  tant elles sont décrites avec justesse et réalisme. On ne peut s'imaginer de frissonner, de geindre de terreur ou de fureur face à ce qui arrive à nos héros. Ils sont loin d'être épargné, peu importe leur âge ou leur condition sociale.


On voyage beaucoup avec cette trilogie, dans une cité majestueuse, dans un désert impitoyable... et pourtant rien n'est facile.
C'est la bravoure, la force, le courage, l'abnégation et la foi qui sont à l'honneur ici, avec, comme toujours, une pointe de magie et de fantastique que j'adore! Beaucoup de tragédies aussi, d'instants épiques et d'actes héroïques. L'auteur n'épargne pas ses héros, et Lazar, Ana, Pez et les autres vont souffrir bien plus qu'à leur tour. Difficile de na pas verser une larme ou d'avoir le coeur serré. Même quand arrive la fin et le dénouement.


Et là, je me demande bien quand aura-t-on le droit à d'autres livres de cette auteur absolument hors du commun? 



separateurs,lignes,barres

Ma note :  10/10  


 http://p5.storage.canalblog.com/58/33/994000/100255191_o.jpghttp://3.bp.blogspot.com/-znchXXqVuLA/VFZ8KDRurjI/AAAAAAAABZ4/0AkyUUBdJTY/s206/Challenge%2Bdes%2B100%2B%2Blectures%2B2015.jpg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire