dimanche 19 octobre 2014

La Voie de l'Oracle T1, Thya

 Couverture La Voie des Oracles, tome 1 : Thya  
Auteur: Estelle Faye
Editeur : Scrinéo
337 pages

Synopsis   


La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ. 

Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. 
Dans une villa d'Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l'Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu'elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l'avenir incertain.
Lors d'une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s'emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu'elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.

Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n'est pas exactement celui que lui décrivait son père…



Mon Avis


Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Scrinéo ainsi que Livraddict, pour m'avoir sélectionnée pour ce partenariat et ainsi permis de découvrir une petite perle aux accents mythologiques et historiques, qui m'a embarquée dans un monde féerique. Un immense merci à eux !!

Ma lecture m'a plu dès les premières pages, je devrais même dire dès LA première page. On fait la rencontre avec un faune, et rien qu'avec ça, l'auteur nous propulse dans un univers féerique où les légendes ne sont pas que des reliques du passé. J'ai tout de suite été fascinée par cet univers à la frontière entre roman historique et mythologique.

Je ne pensais pas, en ouvrant ce roman, avoir autant d'éléments fantastiques et légendaires. J'ai été grandement étonnée et ravie. J'ai donc été bercée durant 330 pages dans un monde où les dieux et les créatures de légende sont monnaie courante et, au final, conduisent l'intrigue d'une main de maître.

La jeune Thya m'a tout de suite plu, avec sa douceur et sa force à la fois. Elle est un peu perdue, ignorante de la vie au-dehors de la demeure paternelle en Aquitania où elle vit depuis ses 5 ans, âge auquel ses pouvoirs d'Oracle se sont manifestés. Dans un monde où les romains dominent un empire immense, la magie et ses pratiquants sont systématiquement tués. Pour sa survie, son père l'a exilée en Gaule et lui rend visite de temps en temps.

C'est l'une de ses visites qui est le déclenchement de tout le roman. Le père de Thya va tomber dans un piège et revenir entre la vie et la mort. Prête à tout pour le sauver, la jeune Oracle se laisse porter par ses visions, certaine que cela va le sauver. Et ainsi débute son voyage.

On va donc la voir grandir, évoluer sous nos yeux, au fur et à mesure des obstacles qu'elle va rencontrer. Difficile de reconnaître la Thya ignorante du début dans la jeune femme forte et sûre d'elle de la fin. J'ai rapidement accroché à ce personnage, tout en nuance.

J'ai eu un peu plus de mal avec Enoch, ce jeune barbare qui va la suivre dans son périple, bien que sur la fin, l'évolution du personnage m'ait beaucoup intéressée. D'autres hommes vont jalonner le parcours de Thya, certains sympathiques, d'autres moins. Aedon, son frère, fait parti de cette dernière catégorie. Antipathique dès le début du roman, ce personnage le reste jusqu'au bout, le devenant même de plus en plus.

La quête de Thya qui paraissait simple au début se complique de plus en plus, et on va rapidement découvrir pas mal de choses sur son passé familial et celui d'Enoch. La fin est riche en révélations et en surprises, et nous glisse toujours plus vers le côté magique et féérique de l'univers.

En plus du côté fantastique de ce livre, on a un contexte historique riche, très travaillé et développé. On se trouve, après tout, en Gaule au Vème siècle ! On voit que l'auteur maîtrise son sujet, et le roman est parsemé de culture romaine et gauloise, ce qui est très agréable. La référence aux montagnes vosgiennes m'a fait sourire, puisque j'habite dans les Vosges ^^

La plume de l'auteur m'était inconnu jusqu'alors, mais elle m'a plu à la lecture de ce roman. Je lirai la suite à sa sortie, ça ne fais aucun doute!





Un univers accrocheur, très original. Mythes et légendes font la part belle à l'histoire et Thya mène une quête qui m'a transportée dans son monde. A lire !


Ma note : 8,5/10

4 commentaires:

  1. Alors là tu me donnes envie ! Je ne connaissais pas ce livre mais en lisant ta chronique j'ai envie de me laisser tenter ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en vaut le coup ce roman, laisse toi tenter ^^

      Supprimer
  2. La couverture est superbe !
    Je n'ai pas lu ce livre et c'est la première fois que je tombe sur une critique sur celui-ci !
    Tu m'as vraiment donné envie de le tenter, allez hop encore un livre dans ma wishlist ;) !

    RépondreSupprimer
  3. Je veux tellement le lire il à l'air top !!

    RépondreSupprimer