lundi 6 février 2012

Les Mondes d'Ewilan T1, La Forêt des Captifs






      Synopsis :
    Dans le premier tome de cette nouvelle trilogie, Ewilan a gagné en maturité. Après avoir été retenue prisonnière de l'Institution, un bâtiment dans lequel des chercheurs dévoyés testent les facultés extrasensorielles de cobayes humains dans un but de domination totale, et torturée par la Sentinelle félonne Eléa Ril' Morienval, qui en a pris la tête, Ewilan parvient à s'échapper grâce à l'aide de ses amis. Ayant récupéré avec difficulté ses forces physiques et mentales, elle part secourir les enfants demeurés prisonniers et aide à faire la lumière sur les affreux crimes commis par un étrange tueur en série, mi-homme, mi-insecte.

       Mon avis :
   Ayant apprécié la lecture de la première trilogie et ce tome-ci étant présent dans le Baby-challenge Fantasy 2012, je me suis donc lancée avec plaisir dans cette nouvelle lecture, pensant enchaîné les trois volumes (pas bien épais il faut l'avouer) d'une traite...

J'ai rapidement été échaudée !! Rien à voir dans ce tome là avec les précédents ! Adieu le royaume de Gwendalavir, re-bonjour la Terre... quelle déception !!

La première partie du livre a été très pénible à lire. Il ne se passe pas grand chose dedans, et on ne comprend pas bien ce qu'il se passe.

Heureusement, ça s'améliore un peu par la suite, lorsque Ewilan est libérée de l'Institution, mais pas trop non plus. L'intrigue traîne en longueur, certains passages sont lourds et au final, rien n'a accroché mon intérêt.

Même la fin, avec l'arrivée des renforts, quelques batailles bien rangées et de nouveaux personnages n'y changeront rien.

On a l'impression d'être spectateurs et non pas acteurs de l'intrigue, comme si on vivait la scène depuis l'extérieur d'une maison, fenêtres et portes fermées et que tout se déroulait à l'intérieur : on ne voit pas bien, on n'entend rien et on ne peut que supposer et combler les trous.

Même les personnages n'ont pas autant de charisme que dans les volumes précédents.

Malgré ça, l'écriture reste sympathique et très abordable, il n'y a rien à redire là dessus !

Alors peut-être est-ce dû aussi au fait que c'est un livre plutôt orienté "ado". Ayant lu les premiers il y a déjà quelques années, le style ne me correspond peut-être plus...


       En bref : 
Un livre auquel je n'ai pas accroché, plus par faute de style que de qualité peut-être.

Ma note : 5/10

Cette lecture entre dans le cadre de 2 Challenges : 



+ le Challenge "Le Double à Lire"


Aucun commentaire:

Publier un commentaire