vendredi 2 décembre 2011

La Dame des MacEnnen




Informations :
Titre: La Dame des MacEnnen
Auteur: Armand Cabasson
Editeur: Editions Glyphe
Pages: 144 pages
Format: broché
Paru: le 14/14/2008
Prix : 14 €



Synopsis :
1461. La Guerre des Roses dévaste l'Angleterre et menace l'Ecosse. Ingram, le nouveau seigneur du clan MacEnnen, rencontre Enneline, archange devenue fée sur Terre. Leurs destins basculent, et l'ordre établi, qui devait guider les générations à venir, s'en trouve bouleversé. Batailles spectaculaires, complots, secousses de l'Histoire, le monde va tournoyer autour de ce couple interdit. Préparez-vous à une immersion vertigineuse dans l'Ecosse médiévale, jusqu'à ouïr le chant des cornemuses et le fracas des épées.



Mon avis :
Tout d'abord, je suis tombée sur ce livre par un pur hasard : j'avais envie de m'offrir un livre pas trop cher, alors je fouinais un peu sur priceminister et je suis tombée sur celui-ci, classé dans la section fantasy. En y regardant d'un peu plus près, je vois qu'il s'agit en fait d'un mélange entre fantasy et histoire : J'ADORE !! J'ai un petit faible pour les romans de e type, ça nous fais voir l'histoire d'un autre oeil, et je trouve plus facile de lire l'histoire sous cette forme que dans un livre documentaire ! Bref, ce fait là, ajouté à la couverture -magnifique! - et au faible prix vu qu'il s'agit d'un livre d'occasion, et bien justement j'ai sauté sur l'occasion, sans même lire des avis avant.

Et je ne le regrette absolument pas ! C'est un très beau livre, qui nous conte une très belle histoire !
Ennièle (ou Enneline de son nom de fée) est une archange n'ayant pas pris position dans la guerre entre Lucifer et Dieu. Les premiers chapitres sont consacrés à cette explication et on vit la punition que Dieu lui inflige pour ne pas l'avoir soutenu. Ses ailes sont arrachées et elle est bannie au fond d'un lac, dans ce qui deviendra la future écosse.

Ensuite, on traverse les siècles aux côtés d'une Enneline amère, cruelle, égoïste et nostalgique de sa gloire d'antan. Prise au piège de ce lac, elle ne peut le quitter et se voit donc contrainte à l'attente, à l'ennui qu'elle trompe en créant un monde autour de son lac, des monstres pour l'en peupler.
On voit à travers ses yeux l'émergence des Hommes, qu'elle commence par mépriser et terroriser lorsqu'ils ont l'audace de s'approcher de son domaine.

Mais c'est aussi par les Hommes que viendra son espoir. Lorsque finalement un clan s'installe sur les berges de son lac, moyennant dévotion à son occupante, le roman change de ton. Enneline se fait moins froide et lointaine pour devenir plus humaine et sensible. Toute une histoire se créée entre elle et ce peuple, des relations décrites avec brio dans le livre. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Ingram et que sa vie bascule.

Mais attention à ne pas oublier le côté historique avec en toile de fond, la Guerre des Deux Roses, brillamment décrite et expliquée (avec des petites notes en fin de livre). Enneline nous fera survoler et participer à des batailles grandioses, avec sa vision des choses bien à elle, et sa mesquinerie parfois.

Autre volet important du roman, la vision de Dieu et de Lucifer qu'elle nous offre. Et si finalement, tout n'était pas figé comme on nous le dit?

Malgré tout ça, il y a quelques petits bémols : la longueur du livre, absolument pas suffisante pour exploiter l'idée de départ. On en veut encore, des détails, des sentiments, tout. Je suis sortie de ce livre avec un sentiment d'inachevé...
Ensuite, la relation Enneline/Ingram. Bien trop rapide et pas assez détaillée elle aussi. Mais ça s'améliore sur la fin. Et quel bel hymne à la fidélité que ce couple qui n'aurait jamais du être!
Et personnellement, j'aurais bien voulu savoir ce que sont devenus les autres anges bannis à l'instar d'Enneline. L'idée est abordée mais vite laissée de côté. Dommage.


En bref : 
Une très belle histoire, pas tant d'amour qu'historique d'ailleurs, abordée sous l'angle de l'imaginaire, avec ses qualités et ses défauts. J'ai beaucoup aimé l'allusion à "La Dame du Lac", et les références historiques.


Ma note : 8.5/10


Aucun commentaire:

Publier un commentaire