samedi 14 juillet 2012

Les Enfants du Pêcheur T2, La Fille du Mage



Auteur: Karen Miller
Editeur: Fleuve Noir
530 pages


        Synopsis :

Le Royaume de Lur se meurt sans les pouvoirs d'Asher qui contrôlait le climat jusque-là. Rafel, son fils, était parti en quête d'espoir, en quête d'un peuple qui pourrait les aider. Mais il n'est jamais revenu de son expédition au-delà des montagnes. Tous le croient mort. Sauf sa soeur Deenie qui le voit dans ses cauchemars. Elle sait que seuls les pouvoirs de Rafel pourront les sauver. Deenie est terrifiée à l'idée de partir à sa recherche, car elle a senti l'ombre maléfique d'un nouveau pouvoir assombrir le royaume. Et si Morg était revenu ?

       Mon avis :

   

Pour commencer, je remercie infiniment les éditions Fleuve Noir et Livraddict, qui m'ont permis de découvrir ce second tome et de poursuivre ainsi les aventures de Rafe et Deenie.
Ensuite, je vais faire mon possible pour ne pas trop spoiler le tome 1 mais il est indispensable que vous l'ayez lu avant de lire celui-ci!

L'histoire reprend avec un Rafel en bien mauvaise posture. Se retrouvant face au grand méchant de ce diptyque, il devra s'en remettre à d'autres pour l'aider, cette fois. Et notamment sa petite soeur, Deenie, qu'on a à peine vu dans le premier tome tant elle y est décrite comme discrète, effacée... une souris!

On va retrouver ici un schéma narratif assez simple : 3 personnages centraux, 3 intrigues parallèles qu'on va suivre alternativement pour finalement les faire se regrouper en une seule sur la fin. J'aime beaucoup ce style de narration, j'accroche toujours beaucoup à une histoire racontée de cette façon.
D'autant plus qu'on y mêle une facette que j'aime particulièrement, celle de l'exploration. En effet, Deenie, secondée par sa meilleure amie, quasi-soeur, Charis, va partir à la recherche de son frère disparu depuis des mois. Pour ce faire, elle va devoir oublier la souris en elle pour faire sortir la mage, fille du grand Asher, Mage Innocent. Elle devra puiser dans la moindre parcelle de courage, de force, de ténacité et de volonté pour avancer dans ces contrées rongées par le chancre, désolées, inhospitalières. A force d'aventures, et de magie, on la voit changer au fil des pages, jusqu'à ce qu'il ne reste plus grand chose de la Deenie du départ.

Charis n'est pas en reste, et de fille de la bourgeoisie, elle passera à aventurière au grand coeur.

Et on va également rencontrer de nouveaux personnages dans cet ultime tome : Ewen notamment, ainsi que Tavin, qui m'a énormément fait penser à Burrich du cycle l'Assassin Royal (Robin Hobb). Ces nouveaux arrivants, habitants des contrées au-delà du Mur, apportent un vent de fraîcheur à l'histoire, ainsi que des bribes d'Histoire du pays. A travers eux, on a une vision autre de l'antique Dorana et de ce qui c'est déroulé dans le passé.

Le troisième volet de cette intrigue, c'est Arlin Garrick. Cet espèce de petit prétentieux qu'on se plait à détester dans le tome 1 va ici se montrer sous un autre jour, bien qu'au final il reste un "étron verreux". Ce qui n'est pas faux : on sent toujours en lui, même dans les dernières pages, cette fierté hautaine qui est attribuée aux mages doranen tout au long des 4 livres. Ce qui doit être la caractéristique d'une bonne partie des mages de l'antique Dorana, vu leur évolution.

J'ai énormément apprécié les petits détails de magie qui sont apparus dans le récit, au fil de la découverte de ces nouvelles contrées, les chemins de l'esprit par exemple. Tout ceci donne un côté authentique au récit, preuve d'un travail de fond important de la part de l'auteur. De même, le style reste agréable à lire, et n'a pas manqué de me faire sourire certaines fois, avec des expressions typiques...



       En bref : 

   Un très très bon roman, tout à fait digne du genre ! Un incontournable! Et surtout... "serrez votre langue" !

Ma note : 10/10



Cette lecture entre dans le cadre d'un Challenge :

 Le Challenge "le Double à Lire"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire