jeudi 5 juillet 2012

Les Enfants du Pêcheur T1, Le Mage Prodigue


Auteur: Karen Miller
Editeur: Fleuve Noir
489 pages


        Synopsis :



Dix-sept ans ont passé depuis la défaite du sorcier Morg et la destruction du Mur de Barl, qui protégeait le royaume de Lur.

Très vite après ces événements, une petite expédition est partie au-delà des montagnes à la recherche d’éventuels habitants. Mais elle n’est jamais revenue...

Asher et sa femme Dathné ont continué leur vie à Dorana, et ont eu deux enfants, Rafel et Deenie. La question d’une nouvelle expédition fait voler en éclats leur famille. Rafel, qui a hérité des pouvoirs de son père, mais a interdiction de les utiliser, décide de partir contre l’avis d’Asher.

Or bientôt, Rafel et ses compagnons tardent à revenir eux aussi..

       Mon avis :

    

Je vais commencer par remercier très très fortement les éditions Fleuve Noir ainsi que Livraddict, pour m'avoir permis de lire ce roman (ainsi que sa suite) via les partenariats! J'avais déjà adoré le dyptique précédent et attendais avec impatience de pouvoir dévorer la suite! Donc un très très grand MERCI à eux!

J'ai donc commencer ce premier tome dès réception, en grande impatiente que je suis! Les aventures d'Asher m'avaient laissé un très bon souvenir et il me tardait d'y replonger. J'ai vu que certains disent qu'on peut lire ces deux tomes sans avoir lu les précédents... je ne suis pas d'accord. L'auteur ne s'arrête pas pour ré-expliquer les bases : Lur, les Doranen et Olkens ainsi que leur rivalité issue de leur Histoire, les différents types de magie, Morg et Barl, la Climagie... Toutes des bases de l'histoire qui font défaut si l'on a pas lu les précédents volumes. Je conseille donc à tous de lire La Prophétie du Royaume de Lur avant Les Enfants du Pêcheur.

On retrouve donc Asher et ses compagnons ayant survécu à la bataille contre Morg, dix ans après celle-ci. Toujours avec sa Dathnée, ils ont eu deux enfants, d'une dizaine d'année maintenant. Au début, tout semble tranquille, Asher a une place importante dans le royaume, deux enfants, une vie calme dans la Tour. Seulement, les choses vont rapidement évoluées : le Royaume n'est pas si paisible qu'il y parait, et la Terre souffre. Et Asher et sa femme ne sont pas les seuls à le sentir, leur fils y est également sensible. On apprend vite qu'il est semblable à son père, au niveau magie et que celà pose un gros problème à ses parents.

En effet, le jeune Rafel veut utiliser sa magie, sans rien écouter des recommandations de ses parents, et surtout de son père, qui souhaite l'en préserver.

De péripéties en péripéties, Rafel va découvrir, en grandissant, à quel point ses pouvoirs sont grands et finalement, lorsque le Royaume deviendra la proie de la désolation, il décidera de partir, avec d'autres, à la recherche de l'antique cité de Dorana, dans l'espoir d'y découvrir une solution pour sauver son pays.

On découvre ici une autre facette d'Asher et Dathnée en fait. En tant que parents inquiets. C'est un peu comme redécouvrir ces personnages, sous un autre angle. On retrouve toutes les choses qu'on avait aimé chez eux avant, plus d'autres, qu'on aime tout autant! On se raccroche à eux, de la même façon qu'on s'accroche aux nouveaux : Deenie, Charis, Jars... Tous ont un petit quelque chose qui fait qu'on adhère!

Bien que l'action peine à démarrer dans la première partie du roman, on est très vite happé par l'intrigue, et l'auteur nous conduit dans une quête dont on attend l'issue avec autant d'espoir que les personnages. Alors quand arrive la dernière ligne, on se dit qu'on est bien content d'avoir la suite sous la main, là maintenant, tout de suite!!

Le style d'écriture est toujours aussi bon, avec sa petite particularité au niveau du langage d'Asher, digne fils de pêcheur !

       En bref : 

    Une très bonne suite de "La Prophétie..." qui met en place toute l'intrigue et les personnages. Le second tome promet d'être une petite merveille!

Ma note : 9.5/10



Cette lecture entre dans le cadre d'un Challenge :

 Le Challenge "le Double à Lire"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire