samedi 11 février 2017

Rigante, tome 1 : L'Epée de l'Orage

Couverture Rigante, tome 1 : L'Epée de l'Orage
Auteur: David Gemmell
Editeur : France Loisirs
638 pages

 
Au coeur de montagnes verdoyantes se trouve le petit village Rigante de Trois-Ruisseaux, dont les habitants vénèrent les dieux de l'air et de l'eau, et les esprits de la terre. Parmi eux vit un enfant marqué au sceau du destin. Né au cours de l'orage qui condamna son père, il se nomme Connavar. Bientôt, les récits de son courage se répandront comme un feu de prairie. De l'enfant qui a combattu l'ours, il deviendra l'homme qui a tué le roi ! Il a juré de protéger son peuple et rien ni personne ne pourra se mettre en travers de son chemin. Or, une prophétie a prédit qu'une armée sans pitié traverserait un jour la mer et, telle une avalanche, détruirait tout sur son passage. Sur cet échiquier, toutes les forces en présence vont jouer leur main : du général Fantôme à la Morrigu, créature maléfique qui hante les bois depuis la nuit des temps, en passant par Jasaray, l'Érudit de Roc, et son armée invincible. C'est compter sans Connavar, qui s'embarque pour une quête qui le mènera au coeur de l'ennemi. Mais en chemin, il recevra un don : une épée magique. Ainsi obtient-il un nom qui frappera de terreur le coeur de ses amis comme de ses adversaires. Un nom proclamant une destinée glorieuse et amère : Démone-Lame.

Après avoir dévoré et adoré Drenaï, je me devais de tenter cette autre série d'un de mes auteurs préférés!


Et je peux dire que je n'ai pas été déçue, loin de là ! A la plume et l'imagination si particulières et si envoûtantes de Gemmell se mêle cette fois des inspirations de mythologie celtique. J'ai été complètement fascinée !!

Comme d'habitude avec cet auteur, les choses sont tout sauf facile, et il n'est pas tendre avec ses héros ! La souffrance physique et morale est très présente, rien ne leur est épargné et il joue beaucoup avec le destin. On a des personnages qui tentent d'agir à l'encontre de leur destin mais finalement, celui-ci finit toujours par les retrouver, sous des moyens détournés. C'est très dur pour le lecteur qui, à l'instar du personnage, s'imagine que c'est bon, ça ne peut plus arriver, et ce jusqu'au dernier moment! Et puis la vérité resurgit, sans pitié.

L'auteur sait parfaitement jouer avec nos sentiments et, malgré ces plus de 600 pages, ce livre est un  vrai page-turner. Il nous accroche dès le début, on adore ses personnages et on veut connaître le dénouement de leur destin, si tragique soit-il parfois.

On découvre Connavar dès son plus jeune âge et nous allons le suivre sur plusieurs années, le voyant passer tous les stades importants de sa jeune vie. Un peu comme une pierre brute se taille et se polit sous nos yeux jusqu'à ce que l'oeuvre d'art apparaisse. On ne peut donc que s'y attacher.

L'histoire est bien rythmée, pas de temps mort ni d'ennui lors de cette lecture! Si on a des temps plus calmes, c'est toujours pour découvrir un peu plus les mythes et légendes du clan de Connavar, ou les coutumes de ses ennemis.

J'ai hâte de lire la suite maintenant ! Heureusement j'ai déjà tous les tomes ^^


En bref, un excellent premier tome qui nous emporte dans une fantasy sombre mais addictive.

  20 / 20  

https://1.bp.blogspot.com/-soThjc6lxFM/V4kRelcLeUI/AAAAAAAAAwk/sMopJFdIsPwyKLKWZ9_XYoM0dPTvcEdxwCLcB/s400/Game-of-Thrones-un-math%25C3%25A9maticien-aurait-devin%25C3%25A9-la-fin-de-la-saga-e1412168416507%2B-%2BCopie%2B%25282%2529.jpg    http://amarueltribulation.weebly.com/uploads/2/5/4/4/25445014/e2_orig.png

  http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/Compte.jpg  http://img11.hostingpics.net/pics/544872logonewpal2017.png

Aucun commentaire:

Publier un commentaire